Tout ce qu’on doit savoir sur le métier de paysagiste

Tout ce qu’on doit savoir sur le métier de paysagiste

Connu comme étant le professionnel qui prend en main l’aménagement et l’entretien des espaces verts, le paysagiste 77 est souvent confondu à tort avec le jardinier. Si le premier prend en main tout de la conception du paysage jusqu’au soin des plantes et de tous les éléments qui constituent le jardin, le second lui, est engagé pour s’occuper de la beauté et de la santé des plantes au quotidien. Le métier de ce dernier n’englobe pas la conception et l’aménagement des espaces verts. Et le métier de paysagiste regroupe en simultanéité la conception des projets à destination des particuliers ou/et des collectivités, la gestion d’œuvre avec le suivi de chantier ainsi que l’accomplissement des travaux dans les règles de l’art. Zoom sur ce métier !

Les prestations d’un paysagiste

Le paysagiste 77 met à la disposition des clients ensemble ou séparément 4 lots de prestation. Ce sont :

La création de jardin et espaces verts

Après avoir pris en main le projet, le paysagiste commence par son évaluation. Il effectue ensuite une élaboration des plans qui répondent  à un besoin d’aménagement complet ou partiel, selon les envies du client et après étude du site à aménager.

Ses propositions sont basées sur une connaissance des techniques qui ne cessent d’évoluer et des matériaux.  Hormis son rôle d’exécuteur d’ordre et de concepteur, il porte aussi la casquette de conseiller auprès des clients sur le tracé de l’intégralité du jardin, dans le choix et l’emplacement des allées, des constructions ornementales, de l’éclairage et aussi bien entendu dans la sélection de la palette végétale.

La gestion d’œuvre et le suivi de chantier

Une fois que le plan de l’espace vert est validé, le paysagiste peut aussi s’occuper de l’accompagnement dans l’organisation et le suivi des ouvrages grâce à sa connaissance de la réglementation en matière d’urbanisme. Dans certains cas, la réalisation des différents dossiers administratifs et les différentes demandes auprès des autorités responsables lui sont confiées.

Il joue le rôle de chef de chantier en effectuant un suivi de la progression de celui-ci et en coordonnant ses diverses étapes notamment dans le cas de sous-traitance (réseaux divers, voirie, etc.).

La conception en aménagement

Selon la nature de sa société, le paysagiste du 77e peut mettre à la disposition de sa clientèle une variété de travaux spécifiés. Ces travaux englobent un ensemble de prestations fractionnées en 2 catégories dont les travaux de plantation et les constructions décoratives.

La première catégorie de travail lui engage à réaliser des gazons d’ornement et à des conceptions diverses (rocailles, plates-bandes, massifs, jardinières avec des variétés de plantes adéquates à chaque situation, etc.). Il faut noter que le paysagiste collabore avec plusieurs fournisseurs spécialisés dans l’exploitation du végétal (artisans de pergola, fabricants de vasques et jardinières, concepteurs de tonnelle, etc.). Il collabore aussi avec des experts de la production végétale (horticulteurs et pépiniéristes) et c’est un gage de qualité pour le demandeur d’ordre.

Pour la seconde catégorie de travail, cela comprend une gamme très vaste de réalisations sollicitant des savoirs particuliers en voirie, réseaux divers et en maçonnerie. Ses compétences sont de plus en plus polyvalentes et il peut se pencher sur une spécialisation particulière au fil du temps. Il peut alors devenir spécialiste en réalisation de piscine, car port, baignade naturelle, jardin d’intérieur, enrobé, toiture végétale, et bien d’autres encore.

Le paysagiste est aussi un professionnel qui prend en charge différentes sortes d’ouvrages dont la circulation, le muret, le bassin, la fontaine, la terrasse, l’escalier, la clôture, circulation, muret, la pergola, etc. Il prend en considération la demande, le projet et la circonstance pour choisir les méthodes à mettre en œuvre.

Concernant les matériaux que ce professionnel travaille, ils sont variés : éléments manufacturés, pierre naturelle, bois, etc. Il peut les façonner lui-même ou confier leur façonnage à d’autres artisans. Pour leur fabrication, il veille à ce que les normes soient respectées et que chaque élément met en exergue les enjeux environnementaux du 21ème siècle.

Les travaux d’entretien

Le paysagiste dans le 77 peut aussi s’occuper de l’entretien de l’espace extérieur (jardin, parcs et espaces verts). Il peut faire tout ce qui est rénovation d’ouvrage paysager. Il n’entretient pas que les végétaux, il peut aussi entretenir les différentes constructions et autres éléments qui composent le jardin. Pour ce faire, il diagnostique le lieu et détermine les besoins particuliers d’entretien. Il donne ensuite des recommandations aux clients. Il peut intervenir de manière ponctuelle ou à l’année en fonction des besoins.

Il peut faire le taillage des plantes, la maintenance des massifs et des allées, le débroussaillage, la tonte, etc.

Comment devenir jardinier ?

Comme n’importe quel métier, il y a des formations à suivre pour devenir paysagiste du 77e. Il est possible de faire un CAPA Aménagements paysagers, un BPA Aménagements paysagers ou alors un Baccalauréat professionnel en Aménagements paysagers également. Cela prend en moyenne 2 ans en fonction du niveau. Ceux qui souhaitent avoir une spécialisation peuvent poursuivre leurs études.

Mais ce métier requiert bien plus qu’un savoir théorique. Il faut aussi passer par des stages pratiques pour avoir les compétences nécessaires permettant de répondre aux différentes demandes du marché.

En outre, des qualités personnelles particulières sont également requises. En effet, un paysagiste doit tout d’abord être une personne passionnée de plantes, de verdure et de tout ce qui concerne le jardin et l’espace extérieur. Il doit avoir naturellement la main verte puis qu’il aura à s’occuper de plantes.

Pour arriver à concevoir et à confectionner tous les éléments qui constituent le jardin, il a besoin d’être imaginatif. Sa créativité doit aussi être accompagnée d’une grande curiosité afin qu’il puisse faire des veilles et suivre la tendance dans l’univers du jardinage.

Le paysagiste a aussi besoin d’être attentionné et minutieux puisqu’il aura à travailler sur des petits détails.

Et pour finir, il doit avoir une grande capacité relationnelle et un sens de l’écoute aigu car il doit exécuter les consignes données par un donneur d’ordre. Evidemment, avec tact, diplomatie et courtoisie, il peut donner à ses clients des recommandations diverses.

Laisser un commentaire