Le mode alimentaire à l’origine de nos problèmes de santé

Le mode alimentaire à l’origine de nos problèmes de santé

À l’heure où l’alimentation occidentale est devenue trop riche en additifs et éléments transformés, les phénomènes inflammatoires qui en résultent sont fréquents. En effet, un résumé vous aidera à le comprendre. L’inflammation est le processus naturel de défense de l’organisme, lui permettant de déloger les corps étrangers et de réparer les tissus endommagés. Lorsque cette réaction devient persistante, elle passe de physiologique à chronique. Mais si elle progresse très lentement et reste à de faibles niveaux, il s’agit d’une légère inflammation. Une alimentation avec un excès de calories, de sucre, de graisses saturées, en sel et en additifs alimentaires attise cette affection inflammatoire associée au dérèglement du système immunitaire. Nous consommons de moins en moins de produits frais, ce qui ne fait qu’augmenter le risque de maladies comme l’obésité, le diabète, les cancers ou l’hypertension.

Quelles solutions pour les effets de la malbouffe ?

De nombreuses études ont rapporté le rôle bienfaiteur des fruits et légumes contre divers types de cancer. Un régime avec des variations alimentaires inadéquates et une faible teneur en fibres augmente le risque de cancer, en particulier de cancer gastro-intestinal. Pour une solution, cliquez-ici. Une alimentation équilibrée doit alors être composée de repas variés et réguliers. Une alimentation équilibrée comprend des protéines que l’on peut avoir de la viande, le poisson ou les œufs. Les deux tiers de votre alimentation doivent être constitués de légumes crus ou cuits, car ils sont également très précieux. Les féculents comme les pâtes, le riz ou les céréales ne doivent pas être laissés pour compte. Cependant, certains cas d’obésité ne sont pas directement liés à la nourriture. Le déséquilibre de la flore intestinale pourrait aussi être la cause.

Comment se débarrasser de son surpoids ?

Un problème de surpoids est principalement dû à une alimentation trop riche et à une faible activité physique. Facteurs psychologiques ou génétiques, les maladies chroniques peuvent aussi être responsable de son développement. L’obésité est considérée comme une maladie nutritionnelle chronique. Elle ne guérit pas d’elle-même et a un effet négatif sur le bien-être psychologique, physique et social d’une personne.

Pourtant, le microbiote d’individus souffrant de surpoids ou d’obésité est également pauvre en bactéries probiotiques. Ce sont en particulier les bactéries des familles Lactobacillus et Bifidobacterium, parmi lesquelles le Lactobacillus Gasseri montre les résultats les plus prometteurs en matière de perte de poids. Des études ont trouvé des résultats prometteurs chez l’homme, avec des réductions du poids corporel, du tour de taille, de la graisse viscérale, du tour de hanche et de l’IMC.

Le lactobacillus Gasseri et son bienfait

Des études ont prouvé le rôle des probiotiques sur la composition corporelle et la perte de poids, et l’utilisation de souches sélectionnées peut apporter de nombreuses réponses et des solutions efficaces pour lutter contre l’obésité et les troubles métaboliques. Plus précisément, l’utilisation de Lactobacillus Gasseri peut réduire les marqueurs de l’obésité chez les personnes en surpoids, en particulier la graisse abdominale et la graisse viscérale. Ce sont les principaux marqueurs des problèmes de santé liés à l’obésité. Le lactobacillus Gasseri est une souche de bactéries que l’on a hérité par le lait maternel et celle-ci aide également à la digestion, au stress et renforce le système immunitaire.

Beaucoup de nos cellules immunitaires sont fabriquées dans l’intestin. Les bactéries bénéfiques qu’il contient, la microflore, jouent un rôle important dans la défense contre les agents pathogènes. Le probiotique L. Gasseri par exemple, joue un rôle fondamental dans la protection de l’organisme contre certaines maladies comme la grippe et la stimulation de ses défenses naturelles. Lorsqu’il est consommé régulièrement, il est bénéfique pour les maladies inflammatoires telles que l’asthme et la rhinite allergique. Selon les dernières recherches, cette bactérie accélère la cicatrisation des plaies gastriques dans le tractus gastro-intestinal et tue la bactérie H. pylori qui cause l’ulcère. Il faut savoir que notre intestin contient environ cent fois plus de gènes que notre propre génome. Aussi les milliards de bactéries probiotiques qui colonisent notre flore intestinale apportent de nombreux bienfaits pour le bien-être et la santé.

Laisser un commentaire Annuler la réponse