La spasmophilie ou la tétanie : un vrai cauchemar pour les femmes

La spasmophilie ou la tétanie : un vrai cauchemar pour les femmes

La spasmophilie est une maladie due à un manque de micronutriments dans l’organisme, notamment de calcium et de magnésium. Un faible apport alimentaire de ces minéraux rend les femmes vulnérables, surtout si elles allaitent ou quand elles souffrent de troubles menstruels. Si en plus, elles sont stressées ou suivent un régime, la crise peut devenir assez fréquente.

Quelles sont les causes de la spasmophilie ?

En plus d’une mauvaise alimentation, l’étiologie de ce trouble peut être héritée lorsqu’un des parents souffre de cette maladie. La forme la plus courante de la spasmophilie ou de la tétanie héréditaire est la crise de panique. Cette maladie peut apparaître secondairement à d’autres pathologies telles que l’endocrinologie (hypoparathyroïdie).

Manifestation de la spasmophilie

La crise de spasmophilie présente un large éventail de manifestations qui ne sont pas nécessairement graves mais qui sont ressenties comme très inconfortables par les patientes. Les signes et symptômes cliniques de cette maladie se manifestent par des perturbations dans tout l’organisme, car le magnésium et le calcium sont impliqués dans l’activité de toutes les cellules de l’organisme.

Troubles fonctionnels

Le principal symptôme est donné par les spasmes. Certains d’entre vous ont certainement fait l’expérience des contractions au niveau oculaire ou « lutte des yeux » ou au niveau des lèvres voire de la langue. Un autre problème courant est la contraction au niveau du mollet ou « vrille ». Les spasmes des jambes se produisent surtout la nuit. Ils sont si douloureux au point de réveiller le sujet de son sommeil.
On trouve également dans les manifestations de la maladie des sueurs chaudes, surtout sur les paumes, des engourdissements et des picotements plus fréquents dans les membres, des spasmes du larynx et de l’œsophage qui donnent une sensation d’étouffement (la personne ressent le besoin d’inspirer profondément car elle ne semble pas en avoir assez) et une boule dans la gorge, etc.

Troubles neuropsychiatriques

Les personnes souffrant de crise de spasmophilie sont déprimées et anxieuses. Leur état mental est en tension constante. Elles pensent toujours, sans motivation claire, que quelque chose de mal va se passer, et elles ont peur de réaliser certaines activités. Leur imagination trouve de fausses explications à leur état. En outre, les personnes souffrant de spasmophilie présentent des anomalies du sommeil : insomnie, sommeil agité, cauchemars fréquents. La manifestation la plus grave au niveau neuropsychique est l’attaque de panique.

Traitement médical

En cas de troubles endocriniens, le taux de calcium sérique doit être normalisé. Le calcium peut être administré par injection intraveineuse ou intramusculaire. L’injection de gluconolactate de calcium et de magnésium peut aussi être une solution. En cas de troubles neurologiques des spasmes, il faut consulter un neuropsychiatre qui établira une prescription individualisée.

Psychothérapie

Elle est désignée notamment dans les attaques de panique. Les patientes qui souffrent de la tétanie apprennent à identifier les sentiments relatifs à la maladie qu’ils ont mal interprétés, à minimiser la peur en pensant et en disant des choses. Elles font en même temps des exercices de respiration et de relaxation. L’exposition contrôlée aux stimuli et aux situations déclencheuses de la panique fait également partie des exercices à faire.

Nutrition

Une alimentation correcte et équilibrée, riche en lait, en œufs et en viande (de préférence poulet, bœuf et poisson), en légumes, etc. apporterait les vitamines et minéraux nécessaires pour prévenir ou traiter légèrement la spasmophilie.

Traitements naturels de la tétanie ou de la spasmophilie

La relaxation du système nerveux central et périphérique, qui en cas de stress et de tension ont une consommation élevée de calcium, peut être maintenue avec les compléments de plantes à effet adaptogène.
Lorsque le stress devient un problème de santé, nous devons le combattre, et le complexe B de gestion du stress peut nous aider à cet égard. Les vitamines B sont essentielles au bon fonctionnement du cerveau et à un équilibre optimal des neurotransmetteurs chimiques dans le cerveau.
Un complément alimentaire complexe est toujours utile lorsqu’on est confronté à des problèmes de la crise de spasmophilie, surtout en période de stress et d’émotions, lorsque de nombreuses carences se produisent dans l’organisme.

 

Laisser un commentaire