Les astuces pour découvrir l’île de Madagascar à moindre coût

Les astuces pour découvrir l’île de Madagascar à moindre coût

Madagascar : la plus grande île de l’océan indien. Qui ne rêve pas de le découvrir. Pourtant, pour des raisons financières, la plupart des touristes y renoncent.

Voyager à l’autre bout du monde implique toujours une somme d’argent importante. Est-il possible de visite la grande île sans se ruiner ? Comment réduire ses dépenses dans la préparation de son voyage. Ci-dessous quelques astuces pour voyager à moindre coût et parvenir à réaliser son rêve.

Trouver un hébergement pas cher

La recherche de logement pour son voyage à Madagascar est parfois semée d’embuche, mais pas impossible. Hors de question de se ruiner aussi. Vous trouverez la perle rare avec un prix décent

Tout d’abord, il faut fixer son budget alloué à l’hébergement pendant tout le séjour. Dites adieu aux établissements de luxes et même les hôtels étoilés. Opter pour les auberges ou les chambres d’hôtes. Ces endroits sont conviviaux et ne coûtent pas du tout cher. La plupart de ces établissements sont dotées d’une cuisine équipe donc cela résout beaucoup de souci concernant la restauration pendant votre voyage. Vous pourrez faire vos courses et cuisiner vous-même comme vous faites chez vous.

En outre vous pouvez aussi opter pour la solution la plus facile c’est-à-dire hébergement chez les habitants. La population malgache est connue pour son hospitalité, elle fera un plaisir de vous accueillir chez eux le temps de votre voyage. Vous pouvez contacter des familles hébergeant dans les forums ou les groupes de réseaux sociaux. Ainsi, vous pourrez faire de plus ample connaissance avant votre arrivée.

De cette manière, vous et votre hôte auront l’occasion de faire beaucoup d’échange de culture et d’expérience.

Le mode de déplacement pendant son séjour

Voyager n’est pas donnée à tout le monde, car cela nécessite un certain budget même pour un séjour d’une semaine. Il est essentiel de traquer toutes les bonnes affaires pour économiser le plus possible. Une planification au préalable est donc primordiale pour bien profiter et ne pas dépasser son budget. Le moyen de transport et économique pour se déplacer sur l’île reste le taxi-brousse. Les personnes qui ne louent pas de voiture optent pour cette solution. Le déplacement d’un point A vers un point B à Madagascar est très facile avec ce moyen de transport.

Certes, le prix est moins coûteux que les autres moyens de transport et il vous offre l’opportunité de faire une bonne intégration dans la communauté malgache. La location de voiture, beaucoup d’agence de voyage sur l’île propose divers véhicules de location. Le prix varie selon le type de véhicule et le nombre de place. Le prix est entre 35€ à 85 € hors carburant selon le trajet et le nombre de jour de location.

Ce moyen de transport vous procure une grande de liberté dans la découverte de l’île. Vous n’aurez pas les contraintes d’heure des transports en commun. Les chauffeurs accompagnateurs sauront vous guider aussi durant votre séjour. Il vous emmènera aussi dans les endroits mythiques de l’île.

Trouver des billets d’avion moins cher

Chasser les billets le moins cher, c’est un défi à prendre quand on veut voyager à Madagascar. La première phase de notre conception de voyage c’est de trouver un billet à prix abordable avec la date qu’on a choisie. Voir ceci pour avoir plus d’information. Il est tout à fait possible de le trouver, mais il faut de la patiente. Pour y arriver, procurez votre billet des mois à l’avance. Il faut souligner que plus vous faites votre réservation en avance, plus vous aurez la chance d’avoir un bon prix avec la date dont vous avez choisi. Si vous êtes une famille nombreuse, vous aurez la chance d’avoir un tarif avantageux et le coût des billets diminuera

Par contre, il est nécessaire de prendre le temps pour rechercher et comparer les offres sur le marché. Une autre façon de se tenir au courant des promotions de différentes compagnies aériennes, c’est de s’inscrire sur les newsletters et les programmes de fidélités. Les coûts des billets peuvent descendre jusqu’à moins de 50%

Laisser un commentaire